Beardmore W.B.V

Beardmore W.B.V

Messagepar vigi » Mer 18 D√©c 2013 00:22

premier vol: 3 Décembre 1917
Mise en service: n/a
Retrait: n/a

Lorsque en France, l'as Georges Guynemer demanda à Louis Béchereau de lui concevoir un Spad-canon, qui allait aboutir au redoutable SPAD-XII, le monde de l'aéronautique allié suivi les premiers pas de ce chasseur de prêt.

Après les premiers succès de ce chasseur et de son canon de 37 mm, l'affaire donna des idées de l'autre coté de la Manche et, ce fut l'avionneur Beardmore qui fut chargé par l'Amirauté de concevoir un chasseur autour du fameux canon Le Puteaux de 37 mm.
La diff√©rence majeur avec le SPAD r√©sidait dans le fait que ce chasseur devait √™tre catapult√© pour pouvoir op√©rer depuis les b√Ętiments de ligne ou des porte-avions de la Royal Navy.

L'appareil se pr√©sentait sous la forme d'un biplan monoplace. Sa voilure √©tait repliable pour r√©pondre aux exigences des hangars des b√Ętiments de surface de la marine anglaise.
Pour son armement, l'avionneur avait repris le concept français du SPAD avec le moteur V-8 Hispano-Suiza de 200 ch au travers duquel venait se placer le canon de 37 mm qui tirait à travers le moyeu de l'hélice.
Comme pour son homologue français, cet arme d'artillerie était à tir unique avec un réarmement par la culasse. Tache dont le pilote devait s'acquitter en chargeant l'arme dont la culasse se trouvait devant ses jambes.

La Royal Navy comptait employer ce chasseur pour abattre les Zeppelins qui effectuaient des raids sur le sud de l'Angleterre.

L'appareil fut désigné Beardmore W.B.V.
Il disposait √©galement de ballonnets gonflable qui lui permettait d'assurer sa flottabilit√© pendant quelques temps en cas d‚Äôamerrissage d'urgence. Bien qu'embarquer sur les b√Ętiments de la Royal Navy, ce chasseur conservait un train d'atterrissage de type classique √† roue, ce qui imposait un retour √† terre apr√®s le catapultage ou un emploi depuis un porte-avions.

Le prototype effectua son premier vol le 3 Décembre 1917.
Dès que les essais de tir du canon débutèrent, ils provoquèrent de belles frayeurs aux pilotes du Royal Naval Air Service, car comme sur le SPAD, le Le Puteaux de 37 mm inondait le cockpit de fumée et déséquilibrait fortement l'appareil, avec un centrage situé à l'avant de l'appareil.
Déclaré trop dangereux à l'issue des essais, le W.B.V fut réarmé avec une mitrailleuse Vickers puis une Lewis.
Les essais des deux prototypes du B.W.V continuèrent encore quelques temps avant que le projet ne soit définitivement abandonné.


Le Beardmore W.B.V en chiffres:

Longueur: 7,81 m
Envergure: 10,52 m
Hauteur: 3,32 m
Surface alaire: 36,6 m²

Masse à vide: 845 kg
Masse en charge: 1 136 kg

Motorisation: 1x moteur Hispano-Suiza 8 de 200 ch
Vitesse maximum: 180 km/h
Temps de vol maximum 2 h 30 min
Plafond pratique: 4 270 m

Armement:
1x canon de 37 mm Le Puteaux

Image
Source image: flyingmachines.ru
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5338
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Re: Beardmore W.B.V

Messagepar kevinspencer » Mar 7 Ao√Ľ 2018 13:24

After the first success of the hunter and his famous 37mm cannon, the incident gave the ideas of the other side of the canal.
Signature deleted by webmaster... do not use it for promotion without autorization
kevinspencer
Quartier-ma√ģtre
Quartier-ma√ģtre
 
Messages: 1
Inscription: Mar 7 Ao√Ľ 2018 13:22


Retourner vers Europe

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité