B-52 Stratofortress, le bombardier lourd du SAC

B-52 Stratofortress, le bombardier lourd du SAC

Messagepar Guns » Sam 12 Juin 2010 22:36

Boeing B-52 Stratofortress

Type : Bombardier lourd stratégique
Motorisation : 8 Pratt & Whitney TF33-P-3/103
Puissance : 8 x 7 711 kgp
Envergure : 56,40 m
Longueur du fuselage : 48,50 m
Hauteur au sol : 12,40 m
Surface alaire : 370 m²
Masse à vide : 83 250 kg
Masse maximale : 220 000 kg
Plafond pratique : 15 000 m
Vitesse maximale : 1 000 km/h
Vitesse ascensionnelle : 1 911 m/mn
Rapport poussée/poids : +0.31
Rayon d'action de combat : 7 210 km
Rayon d'action de convoyage : 16 232 km
Equipage : 1 pilote, 1 copilote, 1 navigateur radar (bombardier), 1 navigateur et 1 officier de guerre électronique
Armement interne : 1 M-61 Vulcan de 20 mm pour l'autodéfense
31 500 kg de bombes conventionnelles, thermonucléaires, mines et missiles antinavires, ainsi que les ALCM
Nombre produit : 744 unités


Histoire du Stratofortress

Les origines du B-52 Stratofortress remontent jusqu'à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, lorsque l'avionneur Boeing proposa en 1946 à l'Air Force une version "très" agrandie du B-29 Superfortress, propulsée par six moteurs. Cependant, du fait des changements successifs des membres de l'Etat-major américain, le constructeur dut passer les 4 années suivantes à modifier les plans de son projet qui, d'ailleurs, avait failli être annulé plus d'une fois tout au long de sa genèse.

Finalement, une commande fut pass√©e en 1950 et deux premiers prototypes furent construits. Le prototype n'avait plus grand-chose √† voir avec le projet de 1946, il s'agissait √† pr√©sent d'un avion de 56 m√®tres d'envergure, avec une aile en fl√®che inclin√©e √† 35¬į, et il √©tait propuls√© par 8 r√©acteurs Pratt & Whitney J57 ! Le premier prototype du B-52, ainsi fut-il nomm√©, prit son envol deux ans plus tard.

Lorsqu'apparut le B-52 A, la version de pr√©-s√©rie, de nombreuses modifications avaient encore √©t√© apport√©es, notamment un nez compl√®tement redessin√© et allong√© par rapport aux prototypes. Les r√©acteurs J57 √©taient encore plus puissants, un syst√®me de ravitaillement en vol avait √©galement √©t√© ajout√©. Cependant, aucun √©quipement √©lectronique de navigation ni de bombardement n'√©tait encore disponible √† ce moment-l√†. Et il fallut finalement attendre jusqu'en 1954, lorsque le B-52 B sortit des cha√ģnes de montage √† son tour. Le grand bombardier √©tait alors compl√®tement op√©rationnel. La moiti√© des B-52 B √©tait de plus capable de missions de reconnaissance : leur soute √† bombes pouvait en effet emporter 2 conteneurs d'√©quipements tels que des cam√©ras, des radars et divers d√©tecteurs en tous genres.

Les livraisons au Strategic Air Command d√©but√®rent l'ann√©e suivante, mais toute une cascade de probl√®mes apparut bient√īt : au niveau des r√©acteurs, du syst√®me de bombardement, et des alternateurs. Tous les Stratofortress furent temporairement interdits de vol pour inspection. Presque simultan√©ment, la version -C fut d√©velopp√©e par le constructeur, qui int√©gra de plus gros r√©servoirs sous les ailes, un nouveau syst√®me de bombardement, ainsi que de nouveaux alternateurs. Et cette fois, tous les B-52 C furent capables de missions de reconnaissance. Et la cadence de production reprit √† un rythme r√©gulier.

Avec le B-52 D apparut un nouveau syst√®me de contr√īle de tir pour les mitrailleuses arri√®res d'auto-d√©fense. Quant au B-52 E, il fut modifi√© - surtout au niveau de la structure - pour pouvoir effectuer le bombardement √† basse altitude.
En 1959, le premier exemplaire de la version -G vit le jour. Il s'agissait cette fois d'une transformation majeure de l'avion : réduction du poids de la structure, une dérive plus petite, des modifications du système d'auto-défense (un canon Vulcan au lieu de 4 Browning de 12.7 mm), des améliorations au niveau du confort de l'équipage, et surtout de nouvelles ailes capables de contenir 15% de carburant supplémentaire. En 1961, les livraisons de la version finale B-52 H débutèrent, la seule encore en service d'ailleurs. La version -H reçut de tout nouveaux réacteurs TF33, offrant 30% de puissance supplémentaire par rapport aux J57, tout en étant moins bruyants et plus économiques en carburant.

Tout au long de leur carrière, les Stratofortress ont subi de nombreuses modifications et mises à jour destinées à leur permettre d'emporter de nouvelles armes disponibles dans l'arsenal américain. Leurs systèmes de contre-mesures électroniques et autres équipements de navigation/bombardement ont été modifiés ou remplacés au fur et à mesure. Après une surexploitation dans les années 1960 (surtout pendant la Guerre du Vietnam), le nombre d'appareils en service a commencé à baisser avec l'attrition et le retrait des exemplaires les plus anciens. En 1985 par exemple, au plus "chaud" de la Guerre Froide, 264 B-52 G et H étaient encore en service. Au 30 septembre 2006, seuls 85 B-52 H restaient encore en service et 9 en réserve opérationnelle.

Suite aux divers traités de désarmement (SALT & START), plusieurs centaines de B-52 de toutes versions furent envoyés à la ferraille. Les appareils restants continuent néanmoins à subir de nombreuses modernisations et, depuis l'installation d'un pod désignateur laser en 2003, peuvent aujourd'hui utiliser des bombes à guidage laser telles les JDAM ou GBU.


Le Stratofortress en service

Entr√© en service durant l'ann√©e 1955, le B-52 Stratofortress arriva pratiquement √† sa pleine maturit√© lors du d√©clenchement de la Guerre du Vietnam dix ans plus tard. Ne poss√©dant pas d'infrastructure ad√©quate, le Vietnam n'√©tait pas en mesure d'accueillir tous les B-52 qui seraient engag√©s dans le "chaudron" du Nord-Vietnam. Les bases de ralliement seraient donc Henderson Field, la base am√©ricaine de l'√ģle de Guam, et U-Tapao, l'autre base qui se situait en Tha√Įlande. Au moment le plus chaud de ce conflit, pratiquement le tiers des 744 exemplaires sortis de l'usine de Calverton orbitait au large du Vietnam, et faisait la navette entre les deux bases. Le B-52 √©tait une arme de terreur et les Nord-Vietnamiens le craignaient, il √©tait "l'argument" qu'il fallait pour ramener ces derniers √† la table de n√©gociations. Mais ce grand bombardier avait un adversaire impitoyable : le missile sol-air.
Du fait de sa grande taille et de sa manoeuvrabilité limitée, le Superfortress n'avait aucune chance d'échapper au missile lorsque ce dernier était braqué sur lui. L'équipage ne pouvait alors plus compter que sur les systèmes de contre-mesures embarqués à bord et... surtout beaucoup de chance.
Beaucoup d'entre eux perdirent la vie et d'autres, plus "chanceux", furent faits prisonniers jusqu'à la fin du conflit. Certains furent rendus à leurs familles...
Par cons√©quent, depuis la Guerre du Vietnam, les B-52 encore en service ont leur cellule compl√®tement renforc√©e, afin de pouvoir effectuer des bombardements √† basse altitude, et d'√©chapper aux radars de d√©tection... Le temps du grand bombardier qui l√Ęchait ses bombes √† une altitude hors d'atteinte √©tait r√©volu...

Le Stratofortress, qui √©tait donc, √† l'origine, programm√© pour mener le bombardement √† tr√®s haute altitude, voit aujourd'hui sa mission initiale √©voluer, et il parvient √† s'adapter √† merveille, d'o√Ļ sa long√©vit√©. Non seulement il est d√©sormais capable de mener des attaques √† basse altitude, mais il peut √©galement mener d'autres missions telles que le mouillage de mines, largage de bombes guid√©es, attaques anti-navires, ou encore anti-pistes. Pour l'heure, l'Air Force ne pr√©voit toujours pas de le retirer du service, en tout cas pas avant 2040, ce qui √©quivaudrait √† presque 80 ans de vie op√©rationnelle !
Le B-52 est de toutes les guerres et de tous les combats. Combats qu'il mène depuis plus de 50 ans sans discontinuer, un demi-siècle ! Et pourtant, plus de 70 exemplaires sont toujours en service actif au 21ème siècle.
Au Vietnam, il re√ßut le sobriquet peu flatteur de "BUFF" (Big Ugly Fat Fucker, en fran√ßais, ¬ę gros couillon gras et moche ¬Ľ) par les troupes au sol. Mais ce sobriquet √©tait en fait teint√© d'un certain respect. T√©moignage de son image imposante.


Versions du Stratofortress

:arrow: XB-52 Stratofortress : Premier prototype

:arrow: YB-52 Stratofortress : Second prototype

:arrow: B-52 A Stratofortress : Version de pré-production, 3 exemplaires construits

:arrow: B-52 B Stratofortress : Première véritable version de série, 23 B-52 B et 27 RB-57 B (reconnaissance) construits

:arrow: B-52 C Stratofortress : Intégration de réservoirs d'ailes plus grands et d'un nouveau système de bombardement, 35 exemplaires construits

:arrow: B-52 D Stratofortress : Intégration de nouveaux systèmes d'auto-défense, 170 exemplaires construits

:arrow: B-52 E Stratofortress : Une structure renforcée et un nouveau système de bombardement, 100 exemplaires contruits

:arrow: B-52 F Stratofortress : Des réacteurs plus puissants, 89 exemplaires construits

:arrow: B-52 G Stratofortress : Des modifications apportées à la structure de l'avion, 193 exemplaires construits

:arrow: B-52 H Stratofortress : Intégration des nouveaux réacteurs TF33, 102 exemplaires construits


Opérations et conflits ayant impliqué le Stratofortress

-Guerre du Vietnam (1965-1975)
Opération Rolling Thunder
Opération Linebacker II
-Guerre du Golfe (1991-présent)
Opération Desert Shield
Opération Desert Storm
-Guerre d'Afghanistan (2001-présent)
Opération Enduring Freedom
-Guerre en Irak (2003-présent)
Opération Desert Fox
Opération Desert Strike
Opération Iraqi Freedom

Image

Photos de la "Bête"


Image
Sources : militaryfactory.com


Sources : http://www.stratofortress.org/
Avant de nous lier connaissance, je vous recommande chaudement de vous initier à notre modus vivendi... Qu'en dites-vous ?

Image


Vous vous sentez invincible ? Venez m'affronter ici : http://challengers.mohja.fr
Avatar de l’utilisateur
Guns
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
 
Messages: 2473
Inscription: Dim 6 Juin 2010 18:26
Localisation: Clichy, France
Medals: 8
Modo (1) Contribution exceptionnelle (1) contribution (1) Assiduité au forum (1)
dossier 1ere classe (1) Rédacteur site web Aero-PA (1) Rédaction de qualité (1) Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Re: B-52 Stratofortress, le bombardier lourd du SAC

Messagepar vigi » Jeu 30 Sep 2010 22:42

Le BUFF...la modernisation est en marche.

Infos
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5206
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Re: B-52 Stratofortress, le bombardier lourd du SAC

Messagepar PhantomII » Jeu 31 Mai 2012 15:53

Un petit update pour ce sujet, avec ce qui semble un évènement exceptionnel pour cet appareil...
Le ravitaillement en vol par un C-135FR de l'Armée de l'Air française.
D'après l'article, ce fait ne serait pas produit, ou très rarement, dans le passé.

A noter, les photos de l'article o√Ļ le Buff est escort√© par des Rafale et un Mirage 2000.

L'article
Image
Avatar de l’utilisateur
PhantomII
Aspirant
Aspirant
 
Messages: 502
Inscription: Ven 23 Sep 2011 21:29
Medals: 2
Rédaction de qualité (1) + 1 an d'ancienneté (1)


Retourner vers USA après 1945

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité