Bataille du Cap Matapan

Toute l'actualité des aéronavales, des marines de guerre et, des aviations du globe

Bataille du Cap Matapan

Messagepar vigi » Sam 17 Juil 2010 20:03

27 Mars 1941:
13h00: Un Short Sunderland aperçoit à l'Est des cotes Siciliennes la troisième division navale Italienne, formées des croiseurs Trieste, Trento et Bolzano, qui se dirigent vers le Sud-Est. Ce sont trois unités de l'escadre Italienne qui font route vers le Sud de la Crète en Méditerranée Orientale, afin d'y intercepter les convois Anglais partant d'Alexandrie pour ravitailler la Grèce. Outre ces trois croiseurs, l'escadre comprend le cuirassé Vittorio Veneto, parti de Naples dans la nuit du 26 au 27 Mars, et battant pavillon de l'amiral Lachino, commandant de la flotte en mer; la première division navale formée des croiseurs Zara, Pola et Fiume, basé à Tarente; les croiseurs Duca Degli Abruzzi et Garibaldi qui viennent de Brindisi et quatre petites formations de contre-torpilleurs.
Le fait que l'appareil de reconnaissance Anglais ait repéré les navires met en alerte la flotte Anglaise d'Alexandrie, mais il enlève aussi aux Italiens l'effet de surprise.
Ce fiant à la supériorité numérique de leur escadre, les Italiens décident pourtant de poursuivre l'action.

19h00: L'amiral Cunningham commandant en chef de la flotte Anglaise de Méditerranée, quitte le port d'Alexandrie avec toutes ces unités disponibles, les cuirassés Valiant, Barham, Warspite, le porte-avions HMS Formidable et neuf contre-torpilleurs.
Les croiseurs Orion, Ajax, Perth, Gloucester et quatre contre-torpilleurs Ilex,Hasty, Hereward, Vendetta sont au port du Pirée en Grèce près à lever l'ancre.Le contre-amiral Pridham-Wippell à bord du croiseur Orion, commande cette formation basée en Grèce.
Pour ne pas attirer l'attention et, pour induire en erreur le consul du Japon √† Alexandrie, qu'il soup√ßonne de renseigner l'ennemi sur les mouvements des b√Ętiments Britanniques, l'amiral Cunningham c'√©tait pr√©sent√© au terrain de golf dans le courant de l'apr√®s-midi avec une valise √† la main, comme si il avait l'intention de passer la nuit √† terre. Le stratag√®me r√©ussi et, vers 18h40 alors que la nuit commen√ßait √† tomber, l'amiral avait rejoint son b√Ętiment le cuirass√© Warspite, pour lever l'ancre pour la Cr√®te.

28 Mars
Le matin, la flotte Italienne se trouve dans les eaux de l'ile de Gavdos, située au sud de la Crète.
C'est alors que la troisi√®me division navale rencontre les b√Ętiments du contre-amiral Pridham-Wippell.
Après un engagement d'artillerie d'une quarantaine de minutes, la formation Anglais se retire en attirant dans son sillage les batiments Italiens. Ce mouvement consiste en fait à attirer les Italiens vers le gros des forces Britanniques.
La retraite précipité des Anglais ne convainc cependant pas l'amiral Lachino qui donne l'ordre à ses unités d'arrêter la poursuite et de changer de cap. Voyant cela les Anglais change de tactique et, de poursuivi, ils deviennent poursuivant.
Le Vittorio Veneto intervient en vain pour tenter de disperser l'escadre Britannique.
Dans l'après-midi, il est soumis à une attaque aérienne des appareils du HMS Formidable, à 15h00 il est touché par une torpille lancé par un des appareils.
Vers 16h30, protégé par les croiseurs et les contre-torpilleurs Italiens, le Vittorio-Veneto peut reprendre sa route à vitesse réduite.
La bataille se déplace alors vers le cap Matapan, à l'extrémité Sud de la Péloponèse.
A la tomb√©e de la nuit, une nouvelle attaque a√©rienne Anglaise a lieu. Pour prot√©ger le Vittorio-Veneto, les b√Ętiments Italiens √©mettent des rideaux de fum√©es et ouvrent un violent tir de barrage de D.C.A. contre les appareils Anglais.
Le croiseur Pola est gravement touché par une torpille et s'immobilise.
L'amiral Lachino envoie les croiseurs Zara et Fiume de la première division navale et, les destroyers Alfieri, Gioberti, Carducci et Orianiau secours du Pola. Ne s'attendant plus à rencontrer les forces Anglaises, les Italiens n'ont pas pris les mesures de sécurité élémentaires, comme la protection avancées par un écran de contre-torpilleurs, ainsi que l'on doit le faire lorsque l'on navigue de nuit en temps de guerre.

De leur coté les Anglais qui suivent de près l'escadre Italienne, ils ont déjà repéré sur leurs écrans radar la silhouette du Pola.

22h30: Le croiseur Italien endommagé n'est plus qu'à 3 500 m des cuirassés Britanniques Valiant, Barham et Warspite.
Ces derniers pointent alors leurs pièces de 380 mm dans sa direction mais, ils se rendent comptent que la flotte Italienne de l'amiral Cattaneo envoyé au secours du Pola se rapproche.
Après quelques minutes, les cuirassés Britanniques ouvrent le feu avec toutes leurs pièces contre l'escadre Italienne.
Le Zara et Fiume sombre quasi imm√©diatement sans avoir tir√© une seule bord√©e, une grande partie des √©quipages de ces deux b√Ętiments p√©rit, parmi eux, l'amiral Cattaneo.
Le croiseur Pola, les contre-torpilleurs Alfieri et Carducci sont également touchés et sombrent à leur tour.
La poursuite du Vittorio-Veneto se poursuit durant la nuit, mais le navire échappe à l'escadre Anglaise et, le 29 au matin il se réfugie dans le port de Tarente.

Les Anglais recueillent 900 marins Italiens à l'issue de cette nuit, mais ils abandonnent le sauvetage après avoir été survolés par des appareils de reconnaissance de la Luftwaffe.
Les Italiens enverront le navire h√īpital Gradisca qui n'arrivera sur place que le 31 Mars, le b√Ętiment r√©ussira cependant √† sauver 160 marins.
Des navires Grecs sauverons de leurs cotés 110 marins Italiens.
Le nombres de victimes Italiennes est d'environ 2 400 marins.

La bataille du cap Matapan est l'un des plus graves revers que les Italiens aient subis en mer, elle met en évidence la supériorité tactique et technique des Anglais, qui ont prouvé l'importance de l'aviation embarqué et de l'inestimable avantage des systèmes radar.



Sources: 2194 jours de guerre, ed. Readers digest
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Retourner vers Histoire et actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité