Fw 200 Condor, le rapace des mers

Fw 200 Condor, le rapace des mers

Messagepar vigi » Mar 8 Juin 2010 00:18

Lorsque la WWII débute, l'Allemagne ne dispose pas d'appareils de patrouille maritime à long rayon d'action et, le Xème Fliegerkorps ne dispose que de quelques He-111 et Ju-88, l'Amiral Donitz s'en inquiète auprès d'Hitler mais, l'amiral se heurte à un refus de Göring qui gère l'ensemble de l'aviation de l'Allemagne (comme beaucoup de nation à cette époque, il n'existait pas un commandement aérien dépendant de la Marine).
Cette carence va être comblé par l'idée d'un officier de navigation du Xème Fliegerkorps, Edgar Petersen. Cet officier pense que le Fw-200, un appareil civil de transport serait parfait pour assurer la fonction de patrouille maritime, d'autant que le Japon a acquis six Fw-200 dont un transformé en appareil de reconnaissance.
Le rapport de Petersen est transmis et, Donitz obtient gain de cause gr√Ęce au Chef d'Etat Major de la Luftwaffe, le G√©n√©ral Jeschonnek qui passe commande √† Focke-Wulf d'une version militaire de son Fw-200.

Le prototype du futur appareil de patrouille maritime est le Fw-200 V11 qui subit plusieurs modifications:
-afin de supporter l'emport de charge militaire, le train principal reçoit des roues en diabolo.
-la partie inférieure du fuselage est équipé d'une gondole pour le poste du navigateur-bombardier.
-Les nacelles des moteurs externes sont équipés d'un point d'emport pour des bombes.
-La capacité en carburant passe de 7 350 litres à 8 060 litres.
-Une capacité d'emport de 2 060 kg.

Les quatre premiers Fw-200 à être livré, sont des versions B1 civils, ils ne peuvent être militarisé selon les standards du prototype. La Luftwaffe reçoit encore deux autres Condor qui restent affecté au transport.
Les six appareils suivants de cette série sont aux même standard que le V10.
Ces dix premiers appareils prennent la désignation Fw-200 C1.

Avec cette militarisation le Fw-200 voit sa masse considérablement augmenter, en charge il passe de 17 000 kg à 20 500 kg sans que Focke-Wulf modifie la structure, il en résultera une fragilité du cadre de fuselage au niveau du bord de fuite de la voilure, ce défaut restera tout au long de la carrière opérationnelle du Condor.

En Mars 1941, commence la livraison de la version C2 dont l'emport de charge est passé à 5 400 kg.
La structure est renforcé sans pour autant résoudre le problème de fragilité du cadre de fuselage.
L'accroissement de l'emport de charge permet au Condor d'emporter deux torpilles de 1 800 kg sous les rateliers de voilure et des bombes de 1 400 kg sous les nacelles moteurs externes.
La version C2 n'étant qu'un modèle de transition, elle ne fut produite qu'à six exemplaires.

La version C3 reçoit de nouveaux moteurs, des Bramo 323 R-2 de 1 200 ch avec injection d'eau-méthanol.
Cette version va être décliné en plusieurs sous-versions:
C3/U1: installation d'un nouveau système lance torpille. 1 exemplaire construit, il sera remis aux standard C3.
C3/U2: capacité de carburant portée à 10 350 litres. 1 exemplaire construit.
C3/U3: installation d'un sonar Atlas-Echolot. 1 exemplaire construit.
C3/U4: mise en place d'une mitrailleuse MG-131 de 13mm au poste de tir supérieure arrière. Capacité d'emport de réservoirs supplémentaires dans la gondole ventrale, avec une capacité de 2 560 litres.
25 exemplaires construit.
C3/U5: prototype de la version C4
C3/U6: un Fw-200 C3 modifié au sein du KG-40
C3/U8: un Fw-200 C3 modifié au sein du KG-40
C3/U9: un Fw-200 armé et aménagé en transport de VIP, offert au gouvernement Roumain.

Le Fw-200 C4 entre en service en Février 1942, ces appareils reçoivent une nouvelle tourelle HDL 151 équipé d'une MG 151 de 15 mm, le poste arrière est équipé avec une MG 131 de 13mm. une MG 151 en pointe avant de gondole.
Les C4 reçoivent également un viseur Lotfe 7H.
La masse en charge est également portée à 22 680 kg.
Cette version est également la plus importante avec 103 exemplaire produit, dont quelques sous-versions:
C4/U1: trois exemplaires destiné à l'escadrille spéciale d'Hitler
C4/U2: deux exemplaires transformé en transport pour VIP
C4/U3: sept exemplaires sont équipés du radar FFO FuG 217 Rostock pour la patrouille maritime.
C4/U4: deux exemplaires transformé en transport long-courrier

Début 1943, la version C5 est versé aux unités, elle a été produite à 22 exemplaires, elle ne diffère de la C4 que par un armement défensif et un équipement amélioré.

La version C6 est équipé pour la reconnaissance longue distance avec un radar FFO FuG 216 Neptun-S, qui sera remplacé ensuite par le Lorenz FuG 200 Hohentwiel.
L'ensemble des postes défensif est équipé avec des mitrailleuses MG 131 de 13mm.

Le Fw-200 C7 restera au stade de projet, cette version devait pouvoir franchir 6 000 km.

La version C8 est produite à 22 exemplaires.
Une sous-version, la C8/U10 est √©quip√© des radars FuG 203b Kehl III et FuG 230b Strasburg pour le guidage des missiles Hs 293 A. Contrairement √† ce qu'affirme certaines sources, seul les C8/U10 purent mettre en Ňďuvre les Hs 293 A.

Au total, il sera produit 276 exemplaires de Fw-200 Condor.
Les Fw-200 seront utilisés dans les opérations de pont aériens, a Stalingrad, en Afrique ou encore pour ravitailler les iles Grecs. Les Condor écriront leurs lettres de noblesse en Océan Atlantique en guidant les U-Boot ou en attaquant les navires.
Durant la bataille de l'Atlantique, les Fw-200 couleront 99 navires représentant 450 230t.
Les Condor ont tout au long du conflit été soumis à un taux de panne important qui ne permit pas d'avoir un taux de disponibilité supérieure à 60%.

Le Fw-200 C4 en chiffres:

1er vol: 27 Juillet 1937
Mise en service: 28 Novembre 1938
Retrait: Mai 1945

√Čquipage: 7 hommes
Envergure: 32,84 m
Longueur: 23,85 m
Hauteur: 6,30 m
Surface alaire: 118 m²

Masse à vide: 14 100 kg
Masse maximale: 22 680 kg

Motorisation: 4x BMW-Bramo 323 R-2G-1 de 1 200 ch avec injection d'eau (1000 ch au niveau de la mer en régime normal)
Vitesse maximale: 330 km/h à 4 600m / 280 km/h au niveau de la mer
Plafond pratique: 4 600 m
Distance franchissable: 4 000 km ou 17,1 heures de patrouille

Armement:
1x mitrailleuse MG 151 de 15mm en tourelle dorsale HD 151
1x mitrailleuse MG 151 de 15mm en poste de tir dorsal
1x mitrailleuse MG 151 de 15mm en position avant de gondole ventrale
1x mitrailleuse MG 15 de 7,62mm sur chaque poste de tir latéral, supérieur et arrière de gondole
5 400kg de charges en gondole ventrale (500 kg), en emport sur deux points sous voilure (1800kg par point) et un point sous chaque nacelle externe (1 400kg)

Image

Sources: Aero Journal N¬į14
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5337
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Retourner vers Europe

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron