Catapultes

Re: Catapultes

Messagepar DahliaBleue » Mer 8 Jan 2014 19:04

joce-ABE a écrit:Le réglage de la puissance de catapultage sur les Foch et Clemenceau se faisait effectivement en ajustant la pression de vapeur (de 3 bar pour un Fouga à 35 bar pour un Rafale). Sur le CDG, la pression est maintenue constante et on n'agit que sur la vitesse d'ouverture de la vanne de lancement pour faire varier la puissance délivrée à l'avion.
:idea: Compris ! :!: D'ailleurs j'aurais dû me référer plus tôt à ce tableau comparatif, proposé par ailleurs, […] par un certain J.V. :

Image
Image
Image

où l'on voit clairement exprimée la notion de force / traction (~ 85 tonnes pour les BS 5, ~ 120 tonnes pour les C13-3.
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
DahliaBleue
Premier-maitre
Premier-maitre
 
Messages: 173
Inscription: Jeu 29 DĂ©c 2011 21:23
Medals: 3
Assiduité au forum (1) Rédaction de qualité (1) +3 ans d'ancienneté (1)

Re: Catapultes

Messagepar vigi » Mer 8 Jan 2014 22:13

De très bons apports I.A., nettement mieux que mes simples connaissances d'aéro'.
Merci pour ces compléments Dahlia (honneur aux Dames :mrgreen: ) et Joce -AB. ;)



A quels niveaux se situent les avantages du pression constante (CdG) vs une variable (Clem' & Foch) sur les pistons ?
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il Ă©tait impossible d'Ă©chouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5338
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Re: Catapultes

Messagepar Connie » Mer 8 Jan 2014 22:18

Merci à tous pour ces explications complémentaires. :)

Encore d'autres Ă  venir ? 8-)


Edit:
Et bienvenue Ă  toi Joce-ABE. ;)
Les mythes que nous tissons reflètent inévitablement un fragment de vérité éternelle
J. R. R. Tolkien
Avatar de l’utilisateur
Connie
enseigne de vaisseau
enseigne de vaisseau
 
Messages: 713
Inscription: Lun 14 Juin 2010 13:07
Medals: 8
carriere militaire (1) contribution (1) Assiduité au forum (1) Animation du forum (1)
Rédaction de qualité (1) courtoisie et politesse (1) Membre fondateur+1 an d'ancien (1) +3 ans d'ancienneté (1)

Re: Catapultes

Messagepar joce-ABE » Mer 8 Jan 2014 22:49

vigi a écrit:De très bons apports I.A., nettement mieux que mes simples connaissances d'aéro'.
Merci pour ces compléments Dahlia (honneur aux Dames :mrgreen: ) et Joce -AB. ;)



A quels niveaux se situent les avantages du pression constante (CdG) vs une variable (Clem' & Foch) sur les pistons ?


La pression constante présente avant tout un énorme avantage d'un point de vue conduite car la pression qui devait autrefois être réglée à l'aide d'une manette par un opérateur très occupé par ailleurs, est à présent régulée de manière automatique par un automate. D'autre part, le réglage de la pression était parfois approximatif car la pression pouvait chuter rapidement aux fortes valeurs; il fallait donc anticiper cette chute en réglant une pression légèrement supérieure. Enfin les appels de puissance vers la chaufferie pouvaient être assez importants, surtout en début de pontée, lorsque l'on devait enchaîner le catapultage d'un chasseur type Crusader après un tir d'Alizé; il fallait alors gonfler rapidement les réservoirs de 5 ou 6 bar à plus de 25 bar en l'espace d'une quarantaine de secondes.
Avatar de l’utilisateur
joce-ABE
Quartier-maitre 2ème Classe
Quartier-maitre 2ème Classe
 
Messages: 11
Inscription: Mar 7 Jan 2014 10:19

Re: Catapultes

Messagepar DahliaBleue » Mer 8 Jan 2014 23:33

joce-ABE a écrit:[…] Enfin les appels de puissance vers la chaufferie pouvaient être assez importants, surtout en début de pontée, lorsque l'on devait enchaîner le catapultage d'un chasseur type Crusader après un tir d'Alizé; il fallait alors gonfler rapidement les réservoirs de 5 ou 6 bar à plus de 25 bar en l'espace d'une quarantaine de secondes.
… et, du coup, les chaufferies tiraient la langue ? :?:
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
DahliaBleue
Premier-maitre
Premier-maitre
 
Messages: 173
Inscription: Jeu 29 DĂ©c 2011 21:23
Medals: 3
Assiduité au forum (1) Rédaction de qualité (1) +3 ans d'ancienneté (1)

Re: Catapultes

Messagepar joce-ABE » Jeu 9 Jan 2014 09:53

Ils tiraient effectivement la langue mais à juste titre car ils devaient conserver un niveau d'eau stable dans les chaudières et une pression constante. Il faut bien comprendre que les chaudières servaient aussi bien à produire la vapeur utilisée pour la propulsion, la production d'électricité, la production d'eau douce que les catapultes. A régime établi, les consommations de vapeur des trois premiers étaient relativement stables ce qui n'était vraiment pas le cas des catapultes qui, de surcroit, étaient les seules installations à ne pas recycler la vapeur utilisée ce qui engendrait une perte importante d'eau quotidienne à compenser par les bouilleurs.
Avatar de l’utilisateur
joce-ABE
Quartier-maitre 2ème Classe
Quartier-maitre 2ème Classe
 
Messages: 11
Inscription: Mar 7 Jan 2014 10:19

Re: Catapultes

Messagepar DahliaBleue » Jeu 9 Jan 2014 10:22

joce-ABE a écrit:Ils tiraient effectivement la langue mais à juste titre car ils devaient conserver un niveau d'eau stable dans les chaudières et une pression constante. Il faut bien comprendre que les chaudières servaient aussi bien à produire la vapeur utilisée pour la propulsion, la production d'électricité, la production d'eau douce que les catapultes. A régime établi, les consommations de vapeur des trois premiers étaient relativement stables ce qui n'était vraiment pas le cas des catapultes qui, de surcroît, étaient les seules installations à ne pas recycler la vapeur utilisée ce qui engendrait une perte importante d'eau quotidienne à compenser par les bouilleurs.
J'entends bien ce que pouvaient être ces contraintes…

Mais tout de même : pouvoir lancer des pontées (de tous acabits) c'est bien la raison d'être du porte-avions… Et il est conçu pour ça !
Sinon ce bâtiment n'est plus qu'un vulgaire (note1) navire de croisière (note2).

Note1 : … au sens de trivial…
Note2 : … qui plus est, quelque peu onéreux (euphémisme) ! :cry:
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
DahliaBleue
Premier-maitre
Premier-maitre
 
Messages: 173
Inscription: Jeu 29 DĂ©c 2011 21:23
Medals: 3
Assiduité au forum (1) Rédaction de qualité (1) +3 ans d'ancienneté (1)

Re: Catapultes

Messagepar MarcoCha » Mar 21 Jan 2014 18:47

Bonsoir, nous vous remercions Vigi des informations que vous nous avez données. Cela nous a permis de beaucoup avancer sur nos TPE.
Nous aimerions des renseignements sur l'apparition de la première catapulte (système de catapultage) sur les portes avions français. Pas seulement l'apparition de la catapulte vapeur mais d'un système de catapultage quelconque.
Nous vous remercions d'avance.
Cordialement, :D :)
MarcoCha
MarcoCha
Quartier-maître
Quartier-maître
 
Messages: 4
Inscription: Mer 20 Nov 2013 11:53

Re: Catapultes

Messagepar DahliaBleue » Mar 21 Jan 2014 23:07

MarcoCha a écrit:[…] Nous aimerions des renseignements sur l'apparition de la première catapulte (système de catapultage) sur les portes avions français. Pas seulement l'apparition de la catapulte vapeur mais d'un système de catapultage quelconque. […]
Le tout premier porte-avions de construction française (le Béarn) n'avait aucune catapulte. Mais ce bâtiment résultait d'une conversion d'un cuirassé (jamais achevé).
Curieusement, le suivant (ou qui aurait dû l'être) le Joffre, qui lui était (aurait été) construit directement comme porte-avions, ne devait pas en être doté non plus. Cette carence n'était pas exceptionnelle : aucun porte-avions nippon n'en a jamais eu non plus… et les catapultes n'étaient pas systématiquement utilisées par les PA qui en étaient équipés (aussi bien dans la Royal Navy, que dans l'US Navy) en raison de la faible charge alaire des appareils (sauf en charge), de leur vitesse d'envol modérée ; et surtout de la lenteur de la (re)mise en batterie des dispositifs.
Finalement, le premier PA français équipé d'une catapulte n'était pas de construction française, mais britannique : il s'agit de l'Arromanches ; doté d'une catapulte hydraulique. Il a été suivi par les deux PA d'origine étasunienne, le Lafayette et le Bois Belleau dotés, chacun, de deux catapultes hydrauliques.
Le premier porte-avions de conception et construction française aurait pu être le PA 28, déjà nommé Clemenceau, et dont la mise sur cale était prévue en 1947. De structure classique (pont droit) il aurait eu deux catapultes, bien sûr hydrauliques (puisque les vapeurs n'étaient pas encore mises au point).
Ce PA 28 n'a pas été réalisé. Laissant finalement le privilège d'être le premier PA français, au PA 54 Clemenceau, arrivé à point nommé pour bénéficier de toutes les avancées techniques du début des années 1950, à savoir, la piste oblique, le miroir d'appontage et… la catapulte à vapeur ! Deux catapultes, BS4/5 de fabrication britannique sont donc montées à bord de chacun des Clemenceau et Foch.
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
DahliaBleue
Premier-maitre
Premier-maitre
 
Messages: 173
Inscription: Jeu 29 DĂ©c 2011 21:23
Medals: 3
Assiduité au forum (1) Rédaction de qualité (1) +3 ans d'ancienneté (1)

Re: Catapultes

Messagepar vigi » Mer 22 Jan 2014 14:19

Je suis un peu busy-busy, donc plus trop le temps de participer.

Merci Marco pour ce feed-back. ;)


Dahlia...
Et bien voilà une réponse que l'on peut qualifier de complète et magistrale ! 8-)


Que dire d'autre ?
J'évoquerai simplement dans ce cas, les première catapultes sur les bâtiments de ligne français, qui servaient pour les hydravions de reconnaissances et qui de mémoire étaient à énergie pneumatique.
Mais je suis déjà hors sujet, puisque cela n'a pas concerné les porte-avions.
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il Ă©tait impossible d'Ă©chouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5338
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Techniques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité