Koolhoven FK-58A

Koolhoven FK-58A

Messagepar vigi » Dim 8 Mai 2011 23:31

Koolhoven FK-58A

Type: Chasseur monoplace
Motorisation: 1x Gnome-Rh√īne GR-14N39 de 1 030ch
Envergure: 10,97 m
Longueur: 8,68 m
Hauteur: 2,99 m
Masse au décollage: 2 760 kg
Vitesse maximum: 475 km/h
Temps de montée à 8 000 m: 15 min
Plafond pratique: 10 000 m
Distance franchissable: 1 500 km
Armement:
4x mitrailleuses FN Browning Modèle 38 de 7,5 mm

Au début de 1938, l'armée de l'air française est consciente de son déficit en chasseur moderne et, elle est à la recherche d'un nouvel appareil.
Des contrats sont signées avec les USA pour la fournitures de plusieurs type d'aéronefs, comme le Curtiss H-75 ou encore le Vought 156-f pour l'aéronavale.
C'est donc dans cette optique que la France accepte la proposition de l'avionneur hollandais Koolhoven, qui leur promet un chasseur équivalent au Curtiss H-75.

Le 17 Juillet 1938, après seulement deux mois de développement, le prototype du FK-58 effectue son premier vol.
L'appareil est doté d'un moteur Hispano-Suiza de 1 150 ch.
Fritz Koolhoven promet aux français que son appareil a des performances au dessus de tous ceux actuellement en service.
La vérité sera tout autre...
Les performances de l'appareil étant acceptable et sa facilité de maintenance pousse la France à en commander une cinquantaine d'exemplaires, ces derniers sont destinés pour équiper les escadrilles d'Indochine.

Alors que les premiers appareils arrivent, l'arm√©e de l'air doit se rendre √† l'√©vidence, le moteur Hispano-Suiza n'est pas fiable. La d√©cision est donc prise de le remplacer par le Gnome-Rh√īne 14N, l'appareil prend alors la d√©signation FK-58A.
Ce changement de motorisation est lourd (dans tous les sens du terme) de conséquences.
Le capotage moteur doit être revue, le centrage de l'appareil est totalement modifié, au point qu'un lest de cent kilos doit être installé dans la queue de l'appareil. Tout ceci altère fortement les performance de l'appareil qui est maintenant très en
retrait par rapport aux chasseurs en service dans l'armée de l'air.
Mais plut√īt que de mettre un terme √† ce programme, l'arm√©e de l'air va s'ent√™ter dans cette impasse.

A partir d'Ao√Ľt 1939, Koolhoven livre ses premiers appareils de s√©rie, sans armement et avec un cockpit √† moiti√© √©quip√©.
L'armée de l'air comprend enfin qu'elle ne peut pas mettre en première ligne ce chasseur.
Plusieurs tentatives et tergiversations vont alors avoir lieu durant les premiers mois de la guerre, une proposition d'envoi en Finlande suivi peu après par une offre à la Yougoslavie, pour finalement se treminer avec un versement aux escadrille de défense du territoire
qui sont armées par des pilotes polonais alors en formations en France.
Durant la débacle de 1940, ces polonais vont redoubler d'ingéniosité pour maintenir en état et équiper la quinzaine de FK-58, en allant chercher eux-mêmes les mitrailleuses et pièces détachées aux dépots des armées.

Tous les FK-58A seront finalement abandonnés à la suite de pannes durant la retraite, puis à l'armistice par les polonais qui partirent rejoindre leurs camarades en Angleterre.

Image

Sources: A√©ro Journal n¬į21
----When you're out of F-8's you're out of fighters----
ImageImage

Un besoin, une question, un sujet ?...Consultez les index avant de créer un nouveau sujet
N'oubliez pas de lire le règlement du forum!

Agissez comme s'il était impossible d'échouer.
Sir W. Churchill
Image
Avatar de l’utilisateur
vigi
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 5338
Inscription: Dim 6 Juin 2010 17:26
Medals: 5
Admin (1) carriere militaire (1) dossier technique de qualité (1) récits et histoire vécu (1)
Membre fondateur+1 an d'ancien (1)

Retourner vers Europe avant 1945

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité