Satoshi Anabuki

Ces hommes et ces femmes qui ont fait l'Histoire de l'aéronautique qu'elle soit navale ou non

Satoshi Anabuki

Messagepar Arvernix » Lun 20 Juin 2011 21:11

Image




Service actif : 1938 - 1950
Guerre : Seconde Guerre Mondiale
Missions : 173
Victoires aériennes homologuées: 39
Appartenance : 50th Senta√ģ
Avions : Nakajima Ki 43 et Ki 84
Grade le plus élevé : Major



Satoshi Anabuki est né en 1921 dans la province de Kagawa. Après des études secondaires, il réussit le concours de Cadet de l'Air et entre à l'école de l'Air de Tokyo en avril 1938, puis Kumagaya et finalement à l'école de la chasse de Tachiarai. Il termine sa formation en mars 1941. Il est affecté au 3eme Chutai du 50th Sentai à Formose en juillet.
A 19 ans, en octobre 1941 il est promu Caporal. La guerre du pacifique éclate. Il participe tout d'abord à la Campagne des Philippines, et remporte sa première victoire le 21 décembre 1941 en abattant un P-40 à proximité de Lingayen. Le 3eme Chutai opère au-dessus de la péninsule de Bataan jusqu'à la capitulation des troupes Philippines et Américaines. Au cours de ces opérations, il abat deux autres P-40 le 9 février 1942.
En avril 1942, son unit√© rentre au Japon pour √™tre √©quip√©e du nouveau chasseur Nakajima Ki 43-I. Le 50eme Sentai refait mouvement vers la Birmanie en juin 1942. Le 24 d√©cembre 1942, juste apr√®s avoir d√©coll√© de Magwe, il revendique 3 Hurricanes malgr√© un train d'atterrissage endommag√© qui l'emp√™che de rentrer de l'une des jambes de train. L'un des appareils alli√©s effectue un atterrissage forc√© dans la rivi√®re Irrawaddy et le pilote est fait prisonnier. Le 26 janvier 1943, il parvient √† abattre un bombardier B-24, un appareil r√©put√© indestructible par les Japonais dopant ainsi le moral des autres pilotes de l'unit√©. Jusqu'en Juin 43, Anabuki r√©alisera 137 sorties , il abattra 25 appareils s√Ľrs et 5 probables. Son engagement le plus important aura lieu le 8 octobre 1943 lorsqu'il intercepte une formation de B-24 escort√©s par des P-38. Il revendique tout d'abord la destruction de deux appareils de chaque type avant de percuter volontairement un troisi√®me bombardier qui s'√©crase un peu plus tard. Il doit lui-m√™me se poser sur l'eau avant d'√™tre secouru. Il retrouvera son unit√© trois jours plus tard .
On lui interdit alors de repartir au combat et il est envoyé au Japon en février 1944 pour devenir instructeur à Akeno.. Après avoir été promu Sergent Major, il revendique 6 nouvelles victoires au-dessus des Philippines et lors de la phase finale des combats au dessus du Japon à bord d'un Ki 84, il devient ainsi un des as de l'Armée Impériale avec 51 appareils détruits mais seulement 39 victoires homologuées .
A la fin de la guerre, il rejoindra l'Armée d'Auto Défense Japonaise comme pilote d'hélicoptère et se retirera avec le grade de Major vers 1950.
Avatar de l’utilisateur
Arvernix
Premier-maitre
Premier-maitre
 
Messages: 130
Inscription: Mar 25 Jan 2011 09:44
Localisation: BLOT L'EGLISE (63)
Medals: 4
carriere militaire (1) dossier 2ème classe (1) photo de 2ème classe (1) + 1 an d'ancienneté (1)

Retourner vers Pilotes de légende

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité